mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








9 x 9 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier

Ferrières

Ferrières
CC BY 3.0 Auguste Linotte
Ferrières est connue dès l’an 747, où elle est citée pour la première fois, grâce à la donation qu’en fit le maire du palais Carloman à l’abbaye de Stavelot sous le nom de Ferieres.


Son étymologie vient du latin ferraria, désignant un lieu où l’on travaille le fer ou le bois.


Les armoiries de Ferrières sont inspirées, en grande partie, du sceau de la cour féodale du comté de Logne (fin du 16è siècle - début du 17è), incorporé à la principauté de Stavelot -Malmédy, représentant une tête de Gorgone.
Ce sont des monstres fabuleux que l’on représentait sous la forme de femmes à la chevelure faite de serpents entrelacés et parfois dotées d’ailes.
La couronne royale, l’épée et la crosse sont les attributs propres au comté de Logne, symbolisant les pouvoirs spirituel et temporel du prince - abbé.

Ferrières est jumelée depuis le 27 juin 1964 avec Chablis, petite ville de l’Yonne, dans la région de Bourgogne en France (200 km de Paris). Son vin blanc est l’un des plus fameux de France (Chardonnay) grâce au sol calcaire sur lequel il est produit.
Ajouter à mes favoris

Voir le diaporama
Les points d’intérêt de Ferrières
34
POI
maison communale

Administration communale de Ferrières

Place de Chablis 21
086 40 99 44
Ajouter à mes favoris
barbecue

Barbecue de Lantroûle

Route de la Vicomté
Un barbecue public en retrait de la route, avec plusieurs tables de pique-nique.
Ajouter à mes favoris
barbecue

Barbecue du Nokar

Barbecue du Nokar
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Nokar
Une zone de barbecue avec des tables de pique-nique.
Ajouter à mes favoris
point de vue

Belvédère de Fagnoule

Fagnoule
Un belvédère qui offre un très beau panorama sur la région de Ferrières.
Ajouter à mes favoris
centre communautaire

Cercle Sainte-Jeanne

Cercle Sainte-Jeanne
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher 12
La salle des fêtes du village.
Ajouter à mes favoris
chapelle

Chapelle de Lognoul

Chapelle de Lognoul
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Lognoul
Une petite chapelle en moellons de calcaire, située au carrefour entre Lognoul et le Houpet. Elle est millésimée 1897 et a été bâtie par le forgeron Michel Chabot qui habitait à côté.
Sur le sommet de sa façade, on y trouve une pierre gravée d’une petite prière :

O MARIE
CONCUE SANS PECHE
PRIEZ POUR NOUS
QUI AVONS RECOURS A VOUS

Elle a reçu le trophée du syndicat d’initiative et de tourisme de Ferrières lors ’un concours de crèches qui a eu lieu en 1975.
Ajouter à mes favoris
chapelle

Chapelle des Coupies

So les Coupies
Cette chapelle date de 1954. Elle porte plusieurs dénominations suivant qu’on désigne le propriétaire ou les localisations.
Ces dénominations sont : de la House, de la ferme, de la ferme de La House, des Chaufours, du chemin d’Izier, du carrefour, Rixhon, Notre-Dame-des-Champs, des Roupêyes, des Roupies.

Son architecture massive et trapue s’inspire de la "maison forte" que fut sans doute La House et du presbytère plus spécialement par ses deux murs renforcés et ajourés dont l’angle s’oppose aux vents violents venant de la plaine (Fond de Cièle) et sa toiture à croupes (4 pans) imposante (style mosan).

Elle abrite une statue de la Vierge miraculeuse, surnommée localement Notre-Dame-des-Champs, et de l’ordre des Filles de la Charité, rue du Bac à Paris.

C’est Catherine Labouré qui, ayant eu la vision de la Vierge, est à l’origine de cette dévotion. Elle a demandé la frappe d’une médaille sur laquelle figurent d’un côté, la Vierge avec les bras ouverts et, au revers, les douze étoiles. C’était inspiré de l’Apocalypse de Saint-Jean " Une femme, ayant le soleil pour manteau, la lune sous ses pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles ".
Le drapeau de l’Europe a repris, sur fond bleu, ces douze étoiles.
Ajouter à mes favoris
chapelle

Chapelle Notre-Dame des Roses

Fagnoule/Lantroul
Cette statue de la Vierge s’élève sur un muret en moellons de calcaire. Elle est entourée d’un arceau décoré de roses.
Ajouter à mes favoris
chapelle

Chapelle Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face

Chapelle Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Lognoul
Cette petite chapelle arrondie en moellons de grès date de 1935. Elle comporte un portail garni de roses et possède des vitraux façonnés par un maître-verrier liégeois.
Elle est l’œuvre de Lambert Tromme et Célestin Lognoul.
Elle est dédiée à Sainte-Thérèse et à l’Enfant-Jésus.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix Billy

Lognoul 23
Cette croix porte un Christ torsadé, sur une croix de bois avec un pied peint en brun, forgé par René Maquoi d’après un modèle fourni par la famille Billy.
Le tout est fixé sur une croix de bois avec un pied peint en brun.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix de la Poste

Croix de la Poste
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher
Une croix en fer portant un Christ peint en blanc qui s’élève devant l’ancienne poste du village sur un muret en pierre de taille. Elle est millésimée 1768.
L’originelle croix en fonte a été brisée en 1789 lors de la révolution française par les sans-culottes. Elle a été réparée par le forgeron Warzée au fourneau de Férot, là où bien d’autres croix du 18è siècle de la région furent confectionnées.

D’après les registres communaux de Bra, elle fut placée en mémoire d’une histoire tragique où suite à un cambriolage, la propriétaire qui voulut récupérer son bien en poursuivant le voleur à travers les campagnes environnantes fut tuée par ce dernier. Puis ce fut ensuite le voleur qui fut tué à son tour par le beau-frère de la victime lors de l’altercation.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix de Lantroûle

Route de la Vicomté
Une croix de dévotion en bord de route et à l’entrée du bois, qui fut recueillie et replacée par Pierrot Dethier en 1982.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix de Malacord

Croix de Malacord
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Rue de Ferot/Le Herlot
Une croix en bois portant un petit Christ en fonte noir, au carrefour de trois chemins.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix du Pied du Thier

Croix du Pied du Thier
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Chemin du Vieux Thier
Une ancienne croix en bois de rogations, peinte en blanc et ne comportant plus de Christ.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix Êloi-Collignon

Croix Êloi-Collignon
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Lognoul/Le Houpet
Cette croix d’occis qui s’élève dans le talus est dédiée à L. Eloi, décédé à cet endroit le 22 septembre 1858.
On l’appelle localement également la Croix Collignon.

D’après cette tradition, la victime serait un des frères Collignon, écrasé par son attelage à cet endroit. Son autre frère, simple d’esprit, fut épargné et lorsqu’il se précipita pour annoncer la nouvelle à sa mère, celle-ci regretta que ce fut son frère plus fûté qui décéda dans l’accident.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix Gilson-Mouchet

Croix Gilson-Mouchet
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher/Chemin du Vieux Thier
Cette croix en fer forgé a été élevée en 1840 à la fin de l’exploitation du minerai de fer dans la région.
Ajouter à mes favoris
croix

Croix Lamer

Croix Lamer
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Le Grand Chemin
Cette croix en pierre de taille est dédiée au garde-champêtre Victor Lamer, tué par un coup de feu à cet endroit le 18 octobre 1928 à minuit, à l’âge de 66 ans.
Ajouter à mes favoris
église

Eglise Saint-Martin de Ferrières

Eglise Saint-Martin de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher
Un nouveau clocher comme nulle part ailleurs !
Cette église de style pseudo-gothique a été reconstruite en 1878 et achevée en 1881, d’après les plans de l’architecte J. Rémont. Le clocher qui était en mauvais état a été remplacé par une structure légère en inox.
Elle a remplacé, en 1878, celle qui, de son clocher semi-bulbeux, a vu vraisemblablement des siècles de l’histoire ancienne de la paroisse.

Dans la nouvelle, il n’est rien resté de l’ancienne, sinon la pierre tombale d’Henri Adam, vicaire de la paroisse, décédé le 2 juin 1748. Et aussi les deux cloches, fondues en 1849 par Causard frères, à Tellin.
L’une d’elles est partie en Allemagne le 31 mars 1944 pour une bien périlleuse randonnée. Elle en est revenue, le 6 novembre 1945 sans avoir subi trop de dommage.

Ses colonnes monolithiques sont remarquables. Le chœur a un chevet à trois pans et est tourné vers l’Est, symbole de résurrection. Les orgues datent de 1914.
Le mobilier, dont trois autels à retable, la chaire de vérité, les confessionnaux, les bancs de communion et la balustrade du jubé, sont en chêne sculpté avec soin par Mr Olivier Merveille.
Les vitraux datent de 1898 (I. Grosse-De Herde, de Bruges).


La restauration intérieure de 1947 a accentué son cachet de simplicité religieuse. Malgré cette restauration, l’église a conservé, au-dessus de la nef centrale, tout près de la tour, quelques traces du passage à travers la voûte d’un Allemand qui, le 15-2-1944, voulait se rendre compte par lui-même qu’on ne cachait ni armes, ni réfractaires, dans les combles de l’édifice.

Source : ferrieres.be

Devenu menaçant, le clocher a été remplacé en 2017 par une étonnante structure en tôles d’acier inoxydable dessinée par les architectes Canevas-Greisch. Il s’agit ici de la première commune dont l’église est dotée d’un clocher métallique constitué d’une seule pièce.

Alors qu’il avait été envisagé de rendre la toiture entièrement plane, cette solution a permis au bâtiment de conserver sa vocation de repère et sa silhouette.

Relativement légère avec ses 24,5 tonnes puisque l’ancien clocher a draîné 270 tonnes lors de son démontage. De plus bien moins onéreux que s’il avait fallu conserver l’ancienne structure.

C’est par la croix intégrée que l’ensemble a été hissé sur la tour par une grue puis fixé solidement dans une dalle en béton.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Ferme de Ferot

Ferot
Cette ferme du 18è siècle est bâtie en moellons de calcaire. La porte est en anse de panier de briques et la toiture est en ardoises.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Ferme de la House

Ferme de la House
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher 14
Cette ferme pédagogique en moellons de calcaire produit du beurre, du lait, de la glace et du fromage.
L’architecture est de type semi-clôturé.
La cour intérieure pavée est accessible par un porche-colombier datant du 18è siècle.
Préhistoire : avant -3000 (premières écritures)
Antiquité : -3000 à 476 (chute de l'empire romain d'occident)
Moyen-Age : 476 à 1453 (chute de l'empire romain d'orient)
Temps modernes : 1453 à 1789 (Révolution française)
Epoque contemporaine : 1789 à 1945 (Fin de la seconde guerre mondiale)
Histoire récente : 1945 à nos jours
16
è siècle
La ferme est bâtie. Elle appartient vraisemblablement à l’Abbaye de Stavelot.
18
è siècle
Le porche-colombier est ajouté.
19
è siècle
Les bâtiments et dépendances agricoles sont remaniés.
Ajouter à mes favoris
fontaine

Fontaine de Ferrières

Fontaine de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Chemin de la Fontaine
Deux anciens bacs-abreuvoirs en briques située le long du Chemin de la Fontaine.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Gentilhommière de Férot

Gentilhommière de Férot
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Rue de Férot
Cette gentilhommière a été construite probablement à la fin du 16è siècle. Elle est dotée d’une façade de deux niveaux élevée en moellons de calcaire au rez-de-chaussée et en briques à l’étage.
A gauche, une tour circulaire de trois niveaux relie le corps de logis à un porche couvert d’un toit à la Mansart.
La ferme est établie à gauche du château. La cour intérieure est bordée par le logis, une grange, des étables et un chartil.
A l’extérieur du bâtiment fermier, s’élève une autre grange (étable à cochons).
La gentihommière et la ferme sont alimentées par le Ruisseau du Vieux Pouhon, un petit affluent de la Lembrée.
Dans le parc se trouve un étang qui accueille de nombreux crapaux qui ont emprunté le crapauduc sous la grand route à Landrecy.
Ajouter à mes favoris
cimetière

Jardin-Cimetière de Ferrières

Jardin-Cimetière de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher
Ce jardin clos restauré à l’initiative de l’association locale Qualité-Village-Ferrières situé à côté de l’église Saint-Martin contient plusieurs croix et monuments funéraires en fonte et en calcaire remarquables.
Il a été inauguré le 5 septembre 1998.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Maison communale de Ferrières

Maison communale de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Place de Chablis
Cette bâtisse en moellons de calcaire avec un toit en ardoise, date du 19è siècle et a été agrandie vers 1915-1917.
La porte centrale est accessible par un perron.
Avant la fusion, ce bâtiment comprenait également l’école communale.
Ajouter à mes favoris
monument

Monument aux morts de Ferrières

Monument aux morts de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Place de Chablis
Ce monument est dédié aux morts de la première guerre mondiale.
Ajouter à mes favoris
monument

Monument du Jumelage de Ferrières

Monument du Jumelage de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Place de Chablis
Ferrières est jumelé avec Chablis en Bourgogne-Franche-Comté (France) depuis le 28 juin 1964. Ce monument a été placé à l’occasion du cinquantième anniversaire du jumelage. La petite place de Ferrières porte d’ailleurs son nom.
Ajouter à mes favoris
statue religieuse

Monument du Sacré-Cœur de Jésus de Ferrières

Monument du Sacré-Cœur de Jésus de Ferrières
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Clocher
Ce monument où s’élève une grande statue de Jésus a été élevé en 1922 par la paroisse de Ferrières, en reconnaissance de ce qui a été épargné durant la première guerre mondiale.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Moulin de Ferrières (anc.)

Moulin de Ferrières (anc.)
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Route de Malacord/Le Moulin de Ferrières
Cet ancien moulin sur la Lembrée en moellons de grès schisteux chaulés est couvert d’une bâtière de chèrbins (ardoises très épaisses en forme d’écaille).
Il est entré en activité au 17è siècle et les a cessées à la 2è guerre mondial
Ajouter à mes favoris
musée

Musée du Jouet

Musée du Jouet
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Route de Lognoul 6
Ce musée est établi dans un hôtel de maître datant du début du 20è siècle.
Il possède une collection de plus de 1000 jouets datant de la fin du 19è aux années 50.
Dans la salle 1, on trouve des jouets belges, des chevaux en carton-pâte, des jeux de construction et des poupées.

Dans la salle 2, on trouve des jeux de construction, des jeux de quilles, des figurines, des animaux, des poupées et des marionettes.

Dans la salle 3, il y a des jouets en tôle et divers, des D!nky Toys et des Matchbox (voitures, trains, camions, mécanos...), des poupées, des jeux d’optique, des ours en peluche.

On trouve aussi une boutique de souvenirs.

L’Office du Tourisme de Ferrières jouxte le bâtiment.
Ajouter à mes favoris
pique-nique

Pique-nique du Belvédère de Fagnoul

La Fagnoul
Une table de pique-nique près d’une petite rotonde au pied d’un beau point de vue sur Ferrrières.
Ajouter à mes favoris
ponts et chaussées

Place de Chablis

Place de Chablis
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Place de Chablis
La Place s’appelait, jadis « Li Pieri ». En 1823, elle porte le nom de « Li Bâti », pour être actuellement Place de Chablis.
Ferrières possède un "Bati". Il représente souvent la place publique du village et signifie dans ce cas "terrain battu, foulé, banal".

Il désigne parfois aussi un chemin et aurait même donné naissance à des noms de localités, par exemple Battice, sans parler des noms de famille très fréquents.
Ajouter à mes favoris
point de vue

Point de vue de Ferrières

Au Clocher
Un panorama sur le village de Ferrières, la ferme de la Housse et l’église Saint-Martin.
Ajouter à mes favoris
point de vue

Point de vue du Nokar

Point de vue du Nokar
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Au Nokar
Un point de vue sur la région de Ferrières.
Ajouter à mes favoris
réserve naturelle

Réserve naturelle de la Picherotte

Picherotte
Anciennes prairies humides de fauche au milieu d’une zone essentiellement forestière.
Un bas-marais à jonc épars et à sphaignes occupent les zones les plus marécageuses.
La flore, très hygrophile,
Anciennes prairies humides de fauche au milieu d’une zone essentiellement forestière.
Un bas-marais à jonc épars et à sphaignes occupent les zones les plus marécageuses.
La flore, très hygrophile, comprend notamment la valériane dioïque, la renouée bistorte ou l’orchis de mai.
La prairie mégaphorbiaie à angélique sauvage est plus étendue. La flore y est plus graminéenne, et classique des prairies non amendées à fromental.
Plus au Sud, la recolonisation forestière a pris le pas. Le genêt à balais, bien présent à cet endroit, est sans doute un témoin de la lande à callune, jadis très étendue. Il est parasité par l’orobanche du genêt.
Ces lieux humides (une mare y a été aménagée) sont recherchés par divers batraciens et reptiles. Ils attirent également plusieurs papillons et libellules.
(Auteur : J-L. Gathoye)
Ajouter à mes favoris
Les ravitaillements à Ferrières
3
établissements
Le logement à Ferrières
1
établissement
Les balades à proximité
Le nombre à droite de la localité de départ représente la distance par rapport à cette balade.
12
balades
CC BY-SA 4.0 Cafedelyon
Une rando d’une ville touristique à une autre (pro)
km
31
hard
L’Ardenne forestière dans toute sa splendeur
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une balade qui vous déconnecte dans un lieu positivement chargé. Qu’il relève d’un point religieux ou d’une nature particulièrement bienveillante (family)
km
5.5
medium
Au cœur du Mahoûsseux
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
5.1
medium
Une vue sur près de 20 km vers Liège !
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une rando en boucle pour petits et grands sportifs (pro)
km
12.5
hard
Visite de deux beaux petits affluents de l’Aisne
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Une promenade ludique pour faire avec les tout petits en âge de marcher (family)
km
1.5
easy
Circuit court de digestion
CC BY-SA 4.0 Rebexho
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
3.5
easy
Ambiance bucolique au sud du Mahousseux
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
9.2
hard
Le tour du Bois de Bernardfagne
CC BY-SA 3.0 Jean-Pol GRANDMONT
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
7.5
hard
A la découverte de Vieuxville et de sa dimension historique
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
4.5
medium
Autour du Centre d’éveil à la nature et au développement durable
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
7.7
medium
Les hauteurs de l’Aisne et le Ruisseau du Pont-le-Prêtre
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
6
sustained
Le feutré de Ferrières
CC0 Romaine
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
7.9
hard
Entre prés, vergers et forêts
La carte
1
carte
Durbuy
Durbuy
La plus petite ville du monde dans son écrin de nature
L’Ourthe de Melreux-Hotton à Hamoir en passant par Barvaux, Bomal, Logne, Sy et Verlaine. L’Aisne de Blier à sa confluence avec l’Ourthe. Le Val de la Lembrée avec Ferrières et Vieuxville. Sans oublier le site mégalithique de Wéris.
Les localités voisines
(distance en km de Ferrières et nombre de POI)
11
localités
Burnontige
Ferrières
4
14
Chapelle de Burnontige
Ferrières
3
0
Izier
Durbuy
3
1
Jehonhé
Ferrières
4
1
Le Herlot
Ferrières
0.6
0
Le Trou
Ferrières
2
0
Lognoul
Ferrières
0.6
0
My
Ferrières
2
20
Rouge Minière
Ferrières
2
8
Saint-Roch
Ferrières
3
0
Ville
Ferrières
3
12