mini-ardenne
connexion
14
online

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil

Modifier mon mot de passe
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?

Formulaire d'inscription








5 + 1 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !

Château-ferme d’Altena

Bushaye 272
Bushaye
Aubel
added by mini-ardenne
Dominant fièrement les vallons de la Berwinne au Nord et de la Pétreuse au Sud, château et ferme d'Altena ou Aldenhoven, siège du fief démembré de celui de Doenraede (Donsart) lors du partage des biens de Marguerite de Doenraede, veuve d'Everard Bertolf de Belven, entre ses enfants (1595, réalisé en 1600). Altena échut à la fille de celui-ci Agnès, épouse de Léonard de Gulpen, qui obtint aussi la seigneurie de Mutzhagen (Lontzen). Possession de cette famille jusqu'en 1665, il passe aux Belgens, aux d'Or, aux Fabritius d'Aubel enfin, de 1733 à la fin de I'Ancien Régime.
Daté de 1620 par le beau cartouche aux armes de Léonard de Gulpen entourées des initiales L G, au-dessus de la porte d'entrée, petit ensemble fortifié jadis entouré de douves enjambées par un pont-levis remplacé par une passerelle cimentée. A l'est, dernier témoin de celles-ci, mare bordée de saules.
En moellons de grès, massif donjon carré de deux niveaux sur caves, flanqué à l'angle nord-ouest d'une solide tour carrée coiffée d'une flèche d'ardoises. Un redent au coin sud-est, ainsi que des réfections au pignon Est suggèrent une seconde tourelle à cet angle. En façade sud, à l'intérieur de la feuillure du pont-levis, belle porte cintrée à jambages monumentaux. A gauche. deux baies a meneau, à la partie supérieure bouchée, en matériaux de récupération du 17è, provenant probablement du bâtiment.
A l'étage, sous un mâchicoulis protégeant la porte, deux baies à linteau droit et piédroits chaînés
(d'origine?). Partie dr de la façade occupée par le redent et percée d'une travée de baies à piédroits chaînés. En façade Nord, également deux niveaux de petites baies rectangulaire du 17è, inégalement réparties. A l'extrémité est, une seule baie entre deux niveaux. Quelques baies plus récentes, l'une pratiquée dans le moellonnage, l'autre entourée de bois dans la façade Nord.
Opposé au pignon ouest. totalement aveugle, pignon Est percé, au Sud, d'une travée de baies en calcaire du 17è, à linteau droit au 1er niveau, entourée de bois au deux niveaux supérieurs.
A droite, deux baies avec éléments du 18è, l'une au niveau inférieur, l'autre sous les blochets.
Bâtière d'ardoises à coyaux, à deux larges croupes à l'Est et à l'ouest.
A l'angle nord-ouest, tourelle de plan carré percée de fines meurtrières au niveau des douves.
En face sud, au 1er niveau, une baie à linteau droit du 18è, sous une haute fenêtre à linteau bombé à clé éclairant le second niveau. Même baie à la lace Nord. bouchée.
Flèche octogonale, à égout retroussé, en ardoises.
Au sud-est, perpendiculaires à la rue, étables et fenil en moellons de grès, agrandis à gauche et à droite en briques. Épaulée à droite par une harpe d'angle, façade Ouest ouverte au 18è de trois portes à linteau droit, jambages à harpe médiane. Trumeaux ponctués par deux jours d'étable carrés, aujourd'hui bouchés. Au centre, gerbière à linteau droit, jambages à deux harpes, seuil
descendu. Pignon à épis au Sud. Bâtière de tuiles.

Source : Patrimoine Monumental de Belgique
Ajouter à mes favoris

Ajouter un dévelop-
pement

Ajouter une photo principale

Ajouter une chronologie