mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








5 + 7 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.

Vous pouvez désormais ajouter vos propres balades !
×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier

Ferme-Château Pontpierre-Méan

Aubin 20
Au centre du village, imposante ferme-château du 17è, en cours de restauration. Autour d’une cour carrée, bâtiments en briques, moellons de grès, calcaire et tuffeau, disposés comme
suit: entrée au Nord par une tour-porche, corps de logis à l’Ouest, jadis annexes agricoles à l’Est et au Sud. En avancée, tour-porche talutée en moellons-de grès au rez-de-chaussée, en briques à l’étage. Cordon calcaire biseauté séparant les deux niveaux. porte d’entrée dont le cintre repose sur montants harpés et sommiers saillants. Harpé de tuffeau aux angles. étage éclairé d’une baie à croisée sous arc et arquettes de décharge, au-dessus d’une pierre calcaire armoriée et datée "1642 / PONT_PIER MEAN". Pignons percés de deux baies à traverse. A l’angle du pignon droit et de l’aile s’étendant vers l’Ouest, latrines en briques et tuffeau reposant sur corbeaux profilés. Plus simple, façade arrière sans chaîne d’angle ni talus, percée au rez-de-chaussée d’une porte cintrée en moellons.
Baie à croisée à l’étage. En ressaut, partie gauche ouverte d’une porte cintrée surmontée d’une pierre calcaire datée 1694. Baie à traverse à l’étage. Sur corniche de tuffeau moulurée. Bâtière d’ardoises à croupes et coyaux sommée d’une girouette en forme de poisson portant l’initiale F. Sur le versant est de la toiture, souche de cheminée en briques harpée de tuffeau. Lucarne à croupe au Nord.
S’étendant à l’Ouest, corps de logis de deux niveaux sur cinq travées. Ouverte vers la cour, façade principale percée au rez-de-chaussée d’une porte cintrée sur queue de pierre surmontée d’un jour refait, et de trois baies à croisée et une à traverse. Seuils prolongés formant bandeaux continus.
Arcs et arquettes de décharge. Barreaux et contrevents ôtés. Mêmes percements à l’étage et seconde baie à traverse au dessus de la porte. Quelques jours encore protégés par des barreaux. Façade arrière sur haut soubassement de moellons de grès percé de quelques jours de cave. Travées extrêmes percées de baies à traverse déchargées par des arcs de briques. Travée centrale occupée par la cage d’escalier éclairée sur les deux niveaux par deux baies rectangulaire et huit petits jours en tuffeau.
Harpé aux angles, pignon Nord percé à chaque étage d’une baie à croisée et de deux à traverse. Deux jours au niveau des combles. Une baie à traverse et une petite baie carrée aménagées dans le pignon sud Bâtière de tuiles modernes.
Aile Nord-Est en moellons rehaussés de briques, jadis aveugle à l’extérieur et défigurée actuellement par des percements hétérogènes. Vers la cour, une porte cintrée et deux baies à linteau droit remplaçant d’autres percements rebouchés dont on distingue encore les emplacements.
Egalement rehaussée, aile Ouest aux percements remaniés et refaits avec des matériaux de remploi. Bâtières de tuiles.
Bâtiment Sud en cours de transformation et doté d’un pignon en colombage récent.

Source : Patrimoine Monumental de Belgique
Ajouter à mes favoris

Ajouter une intro

Ajouter une photo principale

Ajouter une ligne du temps

Ajouter un lien

Voir les POI locaux