mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








4 x 6 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
×

Découvrez cette région de fond en comble avec des dizaines de combinaisons de balades personnalisables sur notre carte mini-ardenne !
Ajouter au panier

Remouchamps

Aywaille
Remouchamps
Anabase4

Franchir le Rubicon dans les Grottes de Remouchamps



Ce village à l’effervescence touristique s’étend au fond de la vallée de l’Amblève, à sa confluence avec le Ruisseau de Sècheval, au creux de la côte de la Redoute, bien connue des cyclistes !


Deux importants viaducs font passer l’E25 par dessus la vallée creusée par ces deux cours d’eau.

Sa célèbre grotte a ouvert au public en 1912. 2 galeries superposées se développent sur près de 3 km. Une navigation souterraine se fait sur le petit ruisseau appelé le Rubicon.

Le village a été habité dès les temps les plus anciens, ainsi qu’en témoignent les vestiges préhistoriques découverts dans sa célèbre grotte et aux alentours, notamment dans la propriété Leduc, au bord de l’Amblève entre le pont Francotte et le viaduc du chemin de fer.

Plusieurs historiens voient en Sougné le chef-lieu des Sègnes ou Sègniens, sous-tribu gauloise mentionnée par Jules César durant sa conquête des Gaules vers l’an 52 avant Jésus-Christ.

Au Moyen Âge, dès le XIe siècle, le châtelain de Remouchamps est le voué de la seigneurie d’Aywaille, dont dépend Remouchamps. Contre certains privilèges, il fait régner l’ordre et rend la justice au nom du seigneur d’Aywaille. Il habite le château de Montjardin, dressé sur une assise rocheuse au-dessus des flots de l’Amblève, à deux pas du cœur du village de Remouchamps.
Ajouter à mes favoris

Voir le diaporama
Les points d’intérêt de Remouchamps
18
POI
grotte

Chantoir de Secheval

Sécheval
Chantoir classé en Réserve Naturelle.
Ajouter à mes favoris
château privé

Château Monjardin

Château Monjardin
CC BY-SA 3.0 Jehandetheux
Monjardin
Un château existe sur ce versant de l’Amblève depuis le début du Moyen-Age.
Le premier château fut détruit à la fin du 14è siècle.
Un nouveau château fut construit au 15è à un endroit plus stratégique. Le donjon carré date de cette époque.
Il fut incendié en 1640 mais fut reconstruit et agrandi.
Ajouter à mes favoris
ponts et chaussées

Côte de La Redoute

La Redoute
Très connue des cycliste, cette côte ardue a une longueur de 1700 m.
L'altitude de départ est de 207 m, celle d'arrivée est de 292 m avec un dénivelé moyen de 9.5%.
De plus en la descendant une vue
Très connue des cycliste, cette côte ardue a une longueur de 1700 m.
L'altitude de départ est de 207 m, celle d'arrivée est de 292 m avec un dénivelé moyen de 9.5%.
De plus en la descendant une vue panoramique sur la vallée de l’Amblève, Remouchamps, Aywaille et les hauteurs de Spa et Stoumont avec un repère qui est l’éolienne de Bronromme sise sur les hauteurs de Desnié entre La Reid et Stoumont.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Couvent des Récollets (anc.)

Rue Lambier
Il s’agit de l’actuelle école communale de Remouchamps.
Préhistoire : avant -3000 (premières écritures)
Antiquité : -3000 à 476 (chute de l'empire romain d'occident)
Moyen-Age : 476 à 1453 (chute de l'empire romain d'orient)
Temps modernes : 1453 à 1789 (Révolution française)
Epoque contemporaine : 1789 à 1945 (Fin de la seconde guerre mondiale)
Histoire récente : 1945 à nos jours
1664
Les Franciscains de l’ordre religieux des récollets s’installent à Sougné. Dans un premier temps, ils occupent une vieille tour léguée par le mayeur de Louveigné.
1697
Les religieux missionnaires construisent leur couvent près de la tour.
1789
Les bâtiments (couvent, église, brasserie, cour, jardins et houblonnière) sont vendus comme biens nationaux pour servir d’auberge.
1818
Naissance de Marcellin la Garde.
1862
L’administration communale rachète les bâtiments. Des écoles primaires y sont installées avec les garçons au rez-de-chaussée et les filles à l’étage. Les travaux d’appropriation nécessaires sont adjugés à François Hanson pour 6325 francs.
1875
Un incendie ravage les bâtiments qui commencent à devenir vétustes. D’importantes réparations sont réalisées.
1881
On projette d’améliorer les bâtiments mais les réparations sont refusées par l’autorité supérieure.
1909
Les bâtiments sont démolis par l’entrepreneur Decelle vu l’état calamiteux dans lequel ils se trouvent.
24
mar
1909
L’entreprise Decelle construit de nouveaux locaux scolaires pour 88755 francs. Seuls les murs d’enceinte de l’ancien couvent subsistent.
1928
On projette d’agrandir l’école avec une classe supplémentaire et une petite salle dans le jardin.
1932
L’entrepreneur Lambert Benoît réalise le projet d’agrandissement.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Ferme de Henumont

Henumont
Cette ferme date du 18è siècle.
Ajouter à mes favoris
grotte visitable

Grottes de Remouchamps

Grottes de Remouchamps
CC BY 3.0 Alice.giallo
Rue de Louveigné
04 360 90 70
04 384 46 82
Grotte creusée par une rivière dépendante de l’Amblève : Le Rubicon.
On peut y effectuer un parcours pédestre de plus d’un kilomètre dans des salles imposantes dotées de concrétions magnifiques.
La Galerie du Palmier est incontournable !
Le retour se fait en barque sur le Rubicon (700m). Le parcours soutterrain en barque est le plus long au monde.
Température de la grotte : 12°C en permanence.

Au Moyen-Age, l’entrée de la grotte servait de petit port dans lequel les barques à fond plat venaient échanger diverses marchandises, dont du vin d’Alsace. La grotte servait d’entrepôt.

De février à novembre inclus, tous les jours de 9:00 à 18:00.

En décembre et janvier : uniquement les week-ends et vacances de Noël de 10:00 à 17:00.
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Institut Don Bosco d’Aywaille

Avenue de la Porallée 40
Ce bâtiment a été construit par la famille de Theux de Monjardin, en 1879.
Avant 1907, était implantée l’école catholique des "Soeurs de Dieupart ".
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Maison communale de Remouchamps (anc.)

Rue de la Reffe
La maison communale est installée dans les bâtiments d’une ancienne ferme construite par N. Mignolet en 1870.
Cette ferme fut achetée en 1894 par la famille d’Arbrefontaine qui lui donna son style ac
La maison communale est installée dans les bâtiments d’une ancienne ferme construite par N. Mignolet en 1870.
Cette ferme fut achetée en 1894 par la famille d’Arbrefontaine qui lui donna son style actuel.
Une tour en style rhénan a été ajoutée.
En 1923, l’ensemble a été racheté par le Conseil pour la somme de 115000 BEF
Aujourd’hui, le bâtiment abrite l’ASBL "Sourire d’Enfants" (adoption et coopération).
L’ancienne salle du Conseil et des mariages est maintenant une salle « Aqu’art Galerie » pouvant être mise à disposition pour des activités culturelles (expositions, conférences, …).
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Maison du Notaire Royal Aldringen

Rue Ladry
Cette maison appartenait au Notaire Royal Aldringen. Il résida à Aywaille à partir de 1769, après s’être marié avec Anne-Catherine Hubin, originaire de Sur-la-Heid.
Le vendredi 9 janvier 1784, le Notaire Royal Evrard Joseph Aldringen se marie à Sougné, dans la chapelle du Couvent des Récollets, avec Anne Catherine Hubin, originaire de Sur-la-Heid, petit hameau faisant partie de la paroisse de Sougné.
Depuis 1769, il réside à Aywaille et est habilité à dresser les actes relevant du duché de Luxembourg. Suite à son mariage, il déménage à Sougné, plus exactement « en Ladry », derrière l’église et le couvent des Récollets. Sa maison, complètement transformée, existe toujours dans la
rue Houbière (partie droite de l’immeuble actuel).
En partant du village d’Aywaille, le notaire quitte le duché de Luxembourg pour celui de Limbourg où est situé Sougné, dépendance de Sprimont. Cette situation l’oblige à revenir sur la terre de la seigneurie d’Aywaille chaque fois qu’il doit instrumenter puisqu’il est accrédité pour le Luxembourg.
Pour se faire il doit passer sur l’autre rive de l’Amblève, ce qui explique que désormais, en bas de ses actes, il mentionne : « passé sur l’eau d’Amblève province de Luxembourg vis-à-vis de Sougné » pour justifier de son bon droit. Néanmoins, il continue d’assumer sa charge de notaire jusqu’en 1795, date à laquelle sont abolis les privilèges royaux.
Parallèlement à ses fonctions notariales, E.J. Aldringen tient à Sougné un magasin d’alimentation, de quincaillerie, d’aunages, de vins, de cuirs, etc… Sa boutique semble bien fournie. Il approvisionne Remouchamps et ses alentours (Aywaille, Florzé, Harzé Becco, La Reid, Hodchamps Lillé ou Damré). Il possède quelques vaches et veille au bon entretien des terrains dont sa femme
hérite sur la Heid des Gattes.
Evrard Joseph Aldringen meurt à Sougné le jeudi 20 juin 1811. Son acte de décès mentionne ses qualités : « quondam tabularius » (autrefois greffier) – « negotiator » (négociant, marchand) – « necnon arca nummularia Fabricae Ecclesiae
Succursalis de Sougné » (et aussi trésorier de la Fabrique d’église de Sougné). Sa veuve lui survivra 28 ans, le couple n’a pas d’enfant. Marie Catherine Septroux, leur nièce dévouée, hérite en 1839 de la maison du notaire Aldringen.

Source : Journée du Patrimoine 2006
Ajouter à mes favoris
office du tourisme

Maison du Tourisme Ourthe-Amblève-Vesdre

Rue de Louveigné 3
04 384 35 44
Ajouter à mes favoris
bâtisse remarquable

Maison Espagnole de Remouchamps

Rue Houbière / Rue Lambier
Cette petite maison en colombages et en pierre calcaire a été construite au début du 18è.
Cette maisonnette du début du 18è siècle est construite en pierre calcaire et colombage.
La façade vers l’Amblève est entièrement réalisée en calcaire appareillé et percée de deux petites baies.
La
Cette maisonnette du début du 18è siècle est construite en pierre calcaire et colombage.
La façade vers l’Amblève est entièrement réalisée en calcaire appareillé et percée de deux petites baies.
La première, au rez-de-chaussée, est à meneau et la seconde, sous la bâtière, est dite simple, en raison de la séparation ou non par un montant en pierre.
Est malheureusement en ruine sans que des travaux soient prévus par les autorités.

Source : Patrimoine Monumental de Belgique
Ajouter à mes favoris
monument

Monument aux morts de Remouchamps

Rues du Halage/Petit Broux/Passeur d'Eau
Ce monument est dédié aux personnes tuées lors des deux guerres mondiales.
Ajouter à mes favoris
monument

Monument des Autrichiens

Monument des Autrichiens
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
La Redoute
Ce monument rappelle la victoire des Français sur les Autrichiens le 18 septembre 1794.
Ajouter à mes favoris
pique-nique

Pique-nique de la Redoute

La Redoute
Cette aire de pique-nique est située au sommet de la célèbre côte bien connue des cyclistes et offre un repos bien mérité à tous ceux qui ne sont pas dans le cadre d’une course !
Ajouter à mes favoris
point de vue

Point de vue de la Redoute

La Redoute
Ajouter à mes favoris
rocher

Rocher du Promontoire

Rue du Promontoire
Ce rocher domine une grande boucle formée par l’Amblève au lieu-dit Le Val du Promontoire.
Ajouter à mes favoris
arbre remarquable, arboretum

Tilleul du pendu

Thier de Nonceveux
Tilleul dont la ramure composée de 5 grosses branches forme un vase. Le tronc de l'arbre est complètement creux depuis 1911.
Ajouter à mes favoris
ponts et chaussées

Viaduc de Remouchamps

Viaduc de Remouchamps
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
E25 Liège-Arlon
Ce viaduc permet à l’autoroute E25 de franchir la Vallée de l’Amblève.
Il fut construit en 1980 par l’ingénieur René Greisch, par la collaboration des Ateliers de Construction Braine-le-Conte , Compa
Ce viaduc permet à l’autoroute E25 de franchir la Vallée de l’Amblève.
Il fut construit en 1980 par l’ingénieur René Greisch, par la collaboration des Ateliers de Construction Braine-le-Conte , Compagnie d’Entreprise CFE , Nobel Peelman et Savelkoul.
Il a une longueur de 939 m et se situe 80 m au-dessus de la rivière.
Il se compose d’un pont à poutres en béton armé et d’acier avec 11 piliers.
Le conseil René Greisch a utilisé les mêmes méthodes et techniques dans l’étude de la dernière construite Viaduc de Millau.
Une protection particulière contre les suicides y a été ajoutée, après de nombreux accidents.
Ajouter à mes favoris
Le ravitaillement à Remouchamps
1
établissement
Le logement à Remouchamps
1
établissement
Ce gîte est situé dans un hameau paisible près de la réserve naturelle de la Heid des Gattes.
Les balades à proximité
Le nombre à droite de la localité de départ représente la distance par rapport à cette balade.
6
balades
CC BY-SA 3.0 Jean Housen
Depuis une origine accessible en transports en commun, un retour vers une ville touristique (pro)
km
18.7
medium
Plein les yeux de l’Amblève au Wayai, en passant par le Ninglinspo !
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
7.4
easy
Superbe tunnel naturel
CC BY-SA 3.0 Jean-Pol GRANDMONT
Une promenade ludique pour faire avec les tout petits en âge de marcher (family)
km
1.9
very easy
Sous le charme !
CC BY-SA 4.0 Pierre-Jacques DESPA
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
5.6
medium
Aywaille vu d’en haut
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une boucle familiale autour d’un point d’intérêt remarquable (family)
km
6.2
medium
Une des plus belles vallées de Belgique !
CC BY-SA 4.0 mini-ardenne
Une rando en boucle pour petits et grands sportifs (pro)
km
14.9
hard
Boucle de derrière les fagots !
Les cartes
3
cartes
Spa
Spa
Au cœur du Marquisat
Une région qui en met plein les yeux et qui n’usurpe pas son nom de Pays des Sources : y coulent la Hoëgne, le Wayai, le Roannay, la Chefna et... le Ninglinspo ! Des centaines de kilomètres de balades dans les vastes forêts qui entourent Spa...
Esneux
Esneux
La porte des Ardennes au Sud de Liège et derrière... des balades à perte de vue !
A la confluence de l’Amblève avec l’Ourthe depuis Remouchamps et l’Ourthe de Hamoir à Tilff, entre Ardenne et Condroz.
Ferrières
Ferrières
L'Ourthe de Durbuy à Comblain-au-Pont
Les localités voisines
(distance en km de Remouchamps et nombre de POI)
12
localités
Aywaille
3
42
Emblève
Aywaille
3
3
Hénumont
Aywaille
0.7
0
Hotchamps
Sprimont
2
0
Kin
Aywaille
2
0
Niaster
Aywaille
3
0
Nonceveux
Aywaille
2
5
Playe
Sprimont
2
0
Sedoz
Aywaille
3
16
Sougné
Aywaille
0.3
1
Stokeu
Aywaille
3
0
Sur la Heid
Aywaille
1
1