boutique

carte
map
web
app
Saint-Jean-Sart
Saint-Jean-SartPhoto Les Meloures

Pays de HerveLocaliser sur la carteSaint-Jean-Sart est situé à flanc de la colline qui surplombe la vallée de la Bel, un petit affluent de la Berwinne.

Il est né au début du 13è siècle. Des agriculteurs y sont venus s'installer près d'une fontaine encore présente aujourd'hui, au chemin de Lamerschot. Cette fontaine fut dédiée à Saint-Jean, qui devint le patron du village.

Il a été par deux fois le lauréat du concours "Qualité-village", en 1977 et en 2002.


Barbecue de Saint-Jean-Sart
Barbecue de Saint-Jean-SartPhoto mini-planet
Christ de la Rue des Platanes de Saint-Jean-Sart
Localiser sur la carteChrist en croix sur un socle de pierre.
Christ en croix de la Rue de la Marnière de Saint-Jean-Sart
Localiser sur la carteChrist en croix sur une cabine électrique.
Eglise Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-Sart
Eglise Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-SartPhoto mini-planet
Localiser sur la carteCette église fut érigée en 1879.

L'intérieur est richement décoré, objet de fierté des habitants.
Les autels latéraux datent du 16è, tandis que les confessionnaux, bancs et mobilier de la sacristie datent du 18è.

Le presbytère de style Louis XIV lui est antérieur, il date de 1779.
Fontaine Saint-Jean du Lammerschot
Fontaine Saint-Jean du LammerschotPhoto mini-planet
La fontaine du Lammerschot est le berceau du village. Des paysans se sont installés à ses côtés en 1216, comme en atteste l'inscription sur une pierre apposée sur la fontaine. Cette période correspond à la construction de l'Abbaye du Val-Dieu toute proche.
Fortin MN17 de Saint-Jean-Sart
Fortin MN17 de Saint-Jean-SartPhoto mini-planet
Localiser sur la carteCe fortin, datant de la seconde guerre mondiale faisait partie de la première ligne de résistance de la position fortifiée de Liège.

De nombreux fortins en béton et en acier ont été construits entre 1934 et 1935.
L'épaisseur moyenne des murs était de 1.30 m, ce qui lui permettait de résister à des tirs de canon de 150 mm et à un obusier de 220 mm.

A l'intérieur, une mitrailleuse était placée dans la chambre de tir.
Elle pouvait atteindre des cibles situées à 700 m et sa cadence de tir pouvait aller jusqu'à 600 par minute !

Certains fortins surmontés d'une cloche étaient utilisés comme postes d'observation. Par des fils téléphoniques enterrés, ils étaient en contact avec le fort principal.

Ils étaient généralement occupés par 4 ou 5 soldats.

Certaines cloches d'observation ont été détruites par des armes redoutables au pouvoir très perforant : la charge creuse. On peut encore parfois voir le trou laissé par celle-ci sur certains fortins.
Gîtes du Roy
Gîtes du RoyPhoto mini-planet
Maison A. Ernst
Localiser sur la carteMaison datant de 1751
Potale de Saint-Jean-Sart
Potale de Saint-Jean-SartPhoto mini-planet
Localiser sur la carteAutel en moëllons de pierre du pays construit en 1952.
Il est dédié à la Vierge des Pauvres de Banneux.
Table d’orientation du Knuppelstok
Table d’orientation du KnuppelstokPhoto mini-planet
Cette remarquable table d'orientation a été sculptée dans une pierre bleue d'1.50 m de diamètre.
Le relief y a été sculpté à partir d'une carte topographique IGN.
Les points remarquables ont été moulés dans du bronze sous la forme d'un petit symbole en 3D.
Une légende reprend ces mêmes symboles dispersés sur la carte pour les expliciter.
Tout y est donc accessible pour les personnes malvoyantes.
Le point de vue situé à une altitude de 240 m environ, offre un panorama sur une bonne partie du Pays de Herve.
Ferme du Nouveau Sart Localiser sur la carte
Ferme du Rond Puits Localiser sur la carte
Monument aux morts de Saint-Jean-Sart Localiser sur la carte
Presbytère de Saint-Jean-Sart Localiser sur la carte