Hautes Fagnes
CC BY 4.0 Timothy Cohen
mini-ardenne
menu
connexion
mon panier

Voir toutes mes balades

Ajouter ma balade

Gérer mes favoris
Voir mon profil

Gérer mon profil
×
Se connecter






×
Pas encore inscrit ?

Mot de passe oublié ?
Formulaire d’inscription








1 x 1 =

Un e-mail va être envoyé à cette adresse.
Il contient un lien sur lequel vous pourrez cliquer pour activer votre inscription.


×
Réinitialisation du mot de passe
Un e-mail automatique va être envoyé à l’adresse sur laquelle vous vous êtes inscrit.

En cliquant sur le lien qu'il contient, vous pourrez ensuite régénérer un nouveau mot de passe.


×
randonner
pique-niquer
randonner
vêtements
bonnet
chaussures de marche
collants
couvre-chef
écharpe
gants
laine
lunettes solaires
sandales
vivres
boisson
vivres
matériel
crème solaire
GSM
mouchoirs
portefeuille
sac à dos
sparadrap
Les bienfaits de la randonnée sont nombreux : l'aspect sportif doux est l'un d'entre eux. Sauf si l'on a outrepassé ses limites ou lors du franchissement de côtes escarpées (selon son niveau d'entraînement), elle ne nécéssite pas de mobiliser toutes ses ressources ni sa concentration.

Ceci permet de profiter pleinement du charme des lieux fréquentés ou encore de discuter sereinement avec les personnes qui vous accompagnent. La discipline est très propice à la convivialité. Si vous marchez seul, elle invite à la réflexion ou à la méditation et vous enrichira souvent de maintes nouvelles idées !

Tout ceci en offrant au corps les bienfaits de la pratique sportive, sans mettre à rude épreuve le dos, les genoux ou le cœur.

Parfois moins appréciée de ceux qui recherchent la performance pure ; selon la longueur du trajet, son escarpement ou encore la rapidité de la marche, cette pratique n'en fait pas toujours une activité dilettante. Il suffit de demander à ceux qui ont fait Saint-Jacques de Compostelle ou le GR20 en Corse ! Mais l'avantage est qu'elle convient à la plupart des états d'esprit, de la flânerie entre amis aux longs trajets en solitaire.

Chasse au superflu !

Question équipement, le maître-mot est minimalisme : il faut s'équiper de la manière la plus légère possible, tout en conservant l'essentiel. Libéré de tout poids superflu, vous pourrez profiter de la sensation unique procurée par la nature, exacerbée dans certains lieux privilégiés, lorsque l'on prend plaisir à s'y imprégner.

Les chaussures

Un élément essentiel pour éviter l'inconfort au cours de la rando : les chaussures !
Il est absolument nécessaire de s'équiper d'une paire confortable et bien ajustée (tenir compte de l'épaisseur des chaussettes) que vous aurez testée et étrennée au préalable pour la conformer à vos pieds. Sans quoi, les cloches vous guettent et la libération tant attendue sera compromise : vous ne penserez plus qu'à cela au lieu de profiter du paysage !
Une paire haute protège bien les chevilles et convient pour les itinéraires plus chaotiques ou humides. Rien n'est pire que de marcher avec les pieds mouillés. Une paire basse et souple conviendra pour des chemins majoritairement asphaltés.

Les chaussettes, elles aussi, participent au confort de marche. Quitte à avoir un peu chaud par températures plus élevées, il est bon d'avoir une paire douce et assez rembourrée. Une paire trop fine laissant en proie aux cloches ou une paire trop rugueuse en proie aux ongles noirs.

Par temps chaud, certains randonneurs apprécient les sandales de marche. Elles ne se prêtent pas à toutes les natures de terrain mais parfois, elles peuvent constituer une alternative soulageante sur les trajets pas trop longs ou seulement sur certaines portions de l'itinéraire, si vous les emmenez avec vous.
Sur la totalité d'un trajet plus long, certains les supportent, mais la plante des pieds peut chauffer sérieusement voire subir des cloches. Elles ne conviennent pas trop pour les pieds sensibles qui seront vite écorchés ci ou là par les frottements divers. Le bon ajustement et la qualité de la paire peuvent réduire ce phénomène.

Le sac

Autre élément essentiel : le poids du sac. Il est parfois tentant de se suréquiper pour être certain d'avoir bien tout avec soi.
Il faut certes prévoir un minimum : au moins de quoi se ravitailler et surtout de quoi boire, de préférence de l'eau. Les boissons sucrées n'hydratent pas bien et l'énergie qu'elles apportent est vite consommée.
Un bon compromis est donc préférable, quitte à prévoir sur le trajet un magasin pour recharger le sac en chemin ou éventuellement sonner à une maison pour remplir la gourde.

Attention également aux températures. Au départ dès potron minet, il est possible qu'il fasse froid et que la tempéréture monte pas mal en cours de journée. Il vaut mieux prévoir une surcouche pas trop lourde pour pouvoir le cas échéant la caser dans le sac ou autour de la taille.

Important également : les effets personnels tels que le portefeuille ou le GSM. Cela se perd très facilement en rando, s'ils ne sont pas placés dans un endroit sûr (poche fermée avec tirette, sac-banane), surtout si vous devez passer sous des barbelés ou escalader quelques roches, ou encore en cas de chute.

Au soleil...

Durant la saison chaude, n'hésitez pas à emporter un couvre-chef (casquette, chapeau...) pour vous protéger du soleil. Pour ceux qui n'ont pas tendance à bronzer, n'hésitez pas à porter des vêtements longs mais légers ou à emporter une bonne crème solaire afin de ne pas revenir rouge comme une pivoine !